Les informations

les plus récentes

 

Pilotage de la planification agricole intégré dans le massif des Virunga pour une meilleure gestion de l`utilisation des terres

Lorsque des terres sont dégradés, il y a tant à perdre. Garder le sol fertile est la meilleure solution pour assurer une offre agricole stable. Et cela ne peut être fait que si les petits exploitants agricoles sont guidés par des pratiques appropriées de gestion des terres et de l`eau.

C`est l`idée même de l`approche de planification agricole intégré (PIP) QUE Water4Virungas met à l`essai dans le massif des Virunga.

Water4Virungas travaille avec certains agriculteurs du District de Kisoro en Ouganda, du District de Bugeshi au Rwanda et du groupement de Jomba en RDC. Les activités pilotes comprenaient des réunions de sensibilisation de la communauté, des réunions de plaidoyer des parties prenantes de District et de sous comites sur la gestion des sols et de l`eau, la sélection d`agriculteurs innovateurs volontaires et engages pour expérimenter l`approche PIP. A travers des réunions et des formations, les agriculteurs ont été sensibilises à l`approche PIP et ont amenés à comprendre et à apprécier ses avantages par rapport aux pratiques agricoles traditionnelles utilisées. En Ouganda, par exemple 40 ménages ont été sélectionnés dans les villages de Kabande et Ruchantege à Kisoro et chacun des sélectionnés doit former 10 autres agriculteurs pour qu`ils adoptent les meilleurs pratiques (transfert de connaissances).

La planification agricole intégrée met l’accent sur l`utilisation durable des terres par des agriculteurs engages. Les agriculteurs qui sont prêts et disposes à investir dans leurs terres et à en tirer davantage, pas une seule fois, mais pour la vie.

Le PIP considère les personnes motivées et des terres en bonne santé comme le fondement du développement durable : ce n`est que lorsque les agriculteurs deviennent de bons intendants de leurs terres et lorsqu`ils placent le « soin de leur terre » au centre de leurs préoccupations, qu`ils peuvent mettre en place des systèmes agricoles résilients et obtenir davantage de rendements de leurs fermes. 

Wellard Makambo, responsable de Programme pour le PICG et membre du personnel du projet Water4Virungas, a commenté sur l`approche PIP : « Grace à l`approche PIP, Water4Virungas donnera aux agriculteurs les moyes de relever leurs défis et de voir les opportunités d`amélioration. Les agriculteurs doivent croire qu`ils sont responsables du changement qu`ils souhaitent voir dans leurs exploitations et que c`est possible et réalisable ». Lorsque les gens se sentent responsables, ils sont capables de changer beaucoup de choses et sont très importants : ils seront propriétaires du changement et prendront la responsabilité de mieux prendre soin de leurs ressources et donc de leur avenir.

L`érosion des sols, la dégradation des sols et une baisse de la productivité agricole sont évidentes dans la plupart des régions des Virunga. Les agriculteurs du village de Kabande ont révélé qu`il y a 15 à 20 ans, un sac de semences de pommes de terre donnait 7 à 10 sacs, mais aujourd`hui, un sac de semences rapporte 2 à 3 sacs à la récolte. Ces difficultés sont attribuées à la pression exercée par les agriculteurs sur les terres, qui doivent constamment subvenir aux besoins de leurs familles à de mauvaises pratiques agricoles et à un manque général de sensibilisation à la conservation de l`eau et des sols.

Cela nécessite des efforts concertes de la part de tous les acteurs pour restaurer le paysage et sécuriser les sols pendant des générations. Il faut montrer aux agriculteurs des pratiques agricoles meilleures et rentables. Le PIP est le point de départ pour atteindre cet objectif, car il vise à modifier l`état d`esprit des agriculteurs et à créer une motivation intrinsèque dans laquelle l`agriculture est choisie par choix, conformément au plan des ménages, et non par défaut.

Les agriculteurs PIP sont encourages et guides sur la manière de développer des plans de ferme intégrés pour les ménages (3-5 ans) avec un plan d`action pour le mettre en œuvre.

« L`objectif de l`approche PIP est précisément de promouvoir des systèmes agricoles résilients, les exploitations capables de résister aux chocs tels que la sècheresse, les précipitations excessives et les infestations de ravageurs et de s`en remettre, afin de continuer à produire de la nourriture de manière durable », souligne Sarah Kigongo, responsable du projet W4V en Ouganda.

Enfin de compte, le PIP permettra non seulement de restaurer les terres et les sols dégradés, mais aussi d`accroitre les rendements agricoles et les revenus des ménages, d`éliminer la pauvreté et la faim et de garantir la préservation de l`environnement dans le massif des Virunga.

Etes-vous un agriculteur passionne ou aimez-vous l`agriculture mais avez perdu tout espoir dans vos sols ? L`approche PIP vous aidera à réaliser votre rêve, tout d`abord en vous guidant dans l`élaboration d`un plan de ferme intégré pour tout votre ménage, qui vous aidera à mieux gérer vos sols et à produire plus et deux en vous initiant à une meilleure gestion durable de l`agriculture/des terres pratiques dont vous avez besoin pour une vie heureuse et une famille.

 

Cent réservoirs de récupération d`eau de pluie des maisons ont été inaugurés et remis à Bugeshi au Rwanda.

Lors d`une cérémonie qui s`est déroulée le 29 Mai à Bugeshi, le Coordinateur du Projet Water4Virungas a remis aux responsables De District 100 citernes nouvellement installées destinées à la collecte des eaux de pluie, aux autorités de District de Rubavu. Les réservoirs aideront à récupérer l`eau destinée à la consommation domestique, mais également à bloquer l`eau qui coule souvent, provocant des inondations, érosion des sols et des ravins dans la région. #DevelopingStory

Les participants au lancement vérifient l`un des réservoirs de récupération d`eau de pluie nouvellement installés

Les participants au lancement vérifient l`un des réservoirs de récupération d`eau de pluie nouvellement installés

IMG-20190529-WA0011.jpg
IMG-20190529-WA0009.jpg



 

Gestion intégrée des ressources en eau visant à restaurer un paysage dégradé dans le District de Nyabihu

En raison de la nature paysagère élevée et des changements dans l`utilisation des terres, le District de Nyabihu au Rwanda est en grande partie mis à l`épreuve par la dégradation de l`environnement causée par l`érosion des sols. Il est nécessaire de protéger les sols volcaniques fertiles du District de Nyabihu en introduisant des pratiques appropriées de gestion intégrée des ressources en eau.

W4V travaille en étroite collaboration avec les dirigeants du District de Nyabihu afin de relever les défis existants.

Dans le cadre de l`approche préconisée par W4V consistant à promouvoir une approche collaborative et holistique à travers la participation directe des citoyens et des gouvernements locaux, l`équipe W4V et le personnel technique du District de Nyabihu ont effectué une visite sur le terrain dans les trois secteurs (Kabatwa, Jenda et Mukamira) situes dans la zone du projet. Les objectifs de la visite sur le terrain étaient d`analyser la situation du paysage et d`identifier les zones critiques pour l`intervention du projet, ainsi que de proposer des mesures de gestion intégrée des ressources en eau nécessaires à la restauration du paysage. 

La visite sur le terrain a permis d`informer l`équipe de la situation actuelle des problèmes de GIRE dans les secteurs. L`équipe a notamment découvert que les secteurs posaient encore des problèmes de gestion de l`eau et des sols, notamment des ravins non protégés, une gestion médiocre de l`eau des ménages et des routes, ainsi que le manque de pratiques agroforestières sur les terres agricoles.

Les résultats vont guider le leadership de W4V et du District dans le choix des sites et le type d`interventions à entreprendre, par exemple, l`agroforesterie, la protection du remblai, la protection des champs agricoles, le stockage de l`eau ou les installations de dérivation.

W4V espère que les interventions prévues faciliteront une meilleure gestion des sols et de l`eau et, par conséquent, augmenteront la productivité agricole et le développement économique du District

Cette visite sur terrain a été le premier pas vers la mise en œuvre d`une série d`activités en faveur d`une gestion intégrée et rationnelle des ressources en eau dans le District.


Jusqu`ici tout va bien : Water4Virungas est entrain de progresser en Ouganda

S`exprimant sur l`avancement général du Projet W4V en Ouganda, Sarah, chargée des activités du Projet, a déclaré : « Jusqu`ici tout va bien. La construction de 12 réservoirs de récupération d`eau de pluie (RWHT) de 30m3 avec des toits de captage d`eau et des chambres de collecte d`eau a été achevée avec succès et de l`eau coule déjà dans les 10 villages de Nzogera, Kabande, Rucantege, rukeri, Musasa et Kabonero à Nyarusiza et Gishondori, chana, Kanombe principal, Nyagacence principal, Ntebeko, Mbuga et Gahinga, voisons du parc national de Mgahinga Gorilla ».

Membres du comité de l`eau et de l`assainissement participant à la formation

Membres du comité de l`eau et de l`assainissement participant à la formation

Sarah ajoute que 96 membres des comités de l`eau et de l`assainissement, y compris les dirigeants du conseil local I de tous les villages, ont été formes à leurs rôles et responsabilités en matière d`exploitation et de maintenance, a la conservation des parcs nationaux, à l`hygiène et l`assainissement, à la gestion de la sécurité de l`eau, à la résolution des conflits et à une communication efficace- les règlements et la constitution, la collecte et la gestion des redevances d`utilisation de l`eau, ainsi que les associations villageoises d`épargne et de crédit pour le développement du groupe en général. La formation qui visait environ 50% de femmes et 50% d`hommes avait également une représentation de Batwa-Serutoki Steven du village de Rukeri a participé et présente les points de vue des groupes minoritaires de la région.

Les comités d`eau et de l`assainissement, composes chacun de 8 membres(3 à 4 femmes), sont responsables de supervision, de la gestion et de la maintenance générales des installations d`approvisionnement en eau.

Selon le Chargé du Projet, le principal objectif de la formation était de doter les membres du comité de connaissances et de compétences sur leurs rôles et responsabilités afin de leur permettre de gérer et d`entretenir efficacement les réservoirs de récupération d`eau de pluie.

Plusieurs résultats dont l`élaboration d`un plan d`action d`exploitation et d`entretien précisant toutes les activités à réaliser, comment, quand et par qui, des règlements pour guider la gestion des installations d`approvisionnement en eau et une constitution stipulant comment tout ce qui concerne le projet d`eau sera géré une fois surgit.

Sarah attribue la réalisation de ces étapes clés à la qualité des relations de travail et de la collaboration avec le District de Kisoro et le personnel technique des Sous-Comités de Muramba et Nyarusiza, ainsi qu`à l`appui des communautés locales et au travail d`équipe des partenaires du consortium W4V.

S`exprimant lors de la formation, Mr Nzabona Francis, Président du Sous comite du conseil local III de Muramba a exprimé sa gratitude pour la formation tous azimuts,

« Au nom du gouvernement, nous sommes très reconnaissants pour ce type de formation. Au départ, je pensais que vous alliez parler aux gens de l`assainissement et de l`eau bouillante, mais je suis surpris et impressionné que vous avez touché à des sujets très sensibles et importants comme la résolution des conflits ».

Kwizera Jenina, âgée de 55 ans, a commenté sur l`importance et la pertinence des réservoirs d`eau nouvellement construits : « La fourniture de réservoirs d`eau dans la communauté est un soulagement pour les femmes et les enfants. Nous avons souffert pendant de si longues distances jusqu`au parc pour trouver de l`eau et traiter des maladies récurrentes contractées lors de la consommation d`eau insalubre. Au moins maintenant, la charge en eau va diminuer et nous aurons du temps pour d`autres tâches ménagères. Merci aux bailleurs de fonds et aux réalisateurs de ce projet ».

Le réservoir d`eau du village de Kabande

Le réservoir d`eau du village de Kabande

 

Les villages concernés par manque d`eau autour du Mgahinga Gorilla National Park augmenteront leur capacité de récupération de l`eau de pluie

Douze réservoirs de collecte d`eau de pluie sont en voie d`achèvement dans 10 villages autour de Mgahinga Gorilla National Park en Ouganda. Les 10 villages dans les Sous-Comités de Nyarusiza et Muramba font partie des zones de stress en eau bien que densément peuplés couvrent environ 18% et 16% de la couverture en eau respectivement par rapport au centre-ville avec 98% de couverture en eau. Le plus souvent, les communautés de Nyarusiza et de Muramba frequentent le parc à la recherche d`eau, ce qui constitue une menace pour la vie de la communauté et celle des gorilles de montagne.

Un réservoir communautaire de récupération des eaux de pluie en construction dans le village de Nzogera

Un réservoir communautaire de récupération des eaux de pluie en construction dans le village de Nzogera

Water4Virungas est un projet transfrontalier financé par le Royaume des Pays Bas par l`intermédiaire de l`Ambassade des Pays Bas au Rwanda et qui collabore avec le gouvernement local du District de Kisoro, des entrepreneurs locaux et les communautés bénéficiaires pour garantir que les réservoirs soient complets et fonctionnels d`ici Avril 2019. Le Projet assure l`approvisionnement en eau salubre et propre des communautés autour des Virunga afin de réduire la présence humaine dans le par cet de gérer les conflits entre le parc et la communauté, et parfois entre la communauté elle-même et les prestataires de services.

 

Découvrez les dernières nouvelles du Projet Water4Virungas et restez au courant des développements du programme

Entretien avec Gertjan Leereveld

Water4Virungas, Gertjan Leereveld, s`est arrêté sur” Blame the project manager” pour parler du projet, de la gestion d`une grande equipe et de la gestion de nombreuses balles dans les airs, tout en cherchant à obtenir de bons résultats !

Ecoutez l`interview complet ici